Réduction des émissions de CO2 des véhicules neufs en 2011, la France bonne élève


Auteur: Mathieu Gautier

 
Share |


Avec une moyenne de 127gr de CO2 émis au km, la France se classe à la 6ème place européenne des émissions de dioxyde de carbone pour les véhicules neufs mis en circulation en 2011, derrière la Belgique, les Pays Bas, le Danemark, Malte et le Portugal. En baisse de 3gr/km, la France s'est inscrite en 2011 dans la continuité d'une réduction des émissions de CO2 engagée il y a maintenant plus de 15 ans.



Les bons et mauvais points décernés par le bonus-malus écologique porteraient-ils leurs fruits ? Si on en croit les données publiées par l'Agence de l'Environnement et de la Maitrise de l'Energie (ADEME), la France semble sur la bonne voie et remplit d'ores et déjà les objectifs du compromis européen en matière d'émission de CO2 des véhicules neufs : 130gr/km d'ici 2015. En 16 ans, les rejets de CO2 des voitures neuves ont ainsi été réduits de 50 gr par kilomètre, dont 30gr rien que sur les 9 dernières années. Cette diminution s'est d'ailleurs accélérée puisqu'elle a atteint 22gr depuis 2007.

Prise de conscience des automobilistes, efforts considérables des constructeurs, progrès technologiques, ou peur du gendarme « bonus-malus », les facteurs de réduction d'émission de CO2 des véhicules neufs sont multiples et ont, rien qu'en 2011, permis d'épargner à notre atmosphère 90.000 tonnes de CO2. Des chiffres qui donnent le tournis. Et pourtant, une goutte d'eau par rapport aux rejets annuels de l'homme sur Terre (35 milliards de tonnes de CO2).

Avec en France 2 204 229 véhicules, le diesel se taille sans conteste en 2011 la part du lion et représente 72,4% des véhicules mis en circulation : soit plus d'1,5 million d'unités. La consommation moyenne de diesel des véhicules neufs baisse aussi, une baisse symbolique certes, mais une baisse quand même de 0,1l/100km.

Du côté des constructeurs, les nouveaux objectifs réglementaires voulus par l'Union Européenne semblent aussi avoir été assimilés et intégrés à la politique de développement commercial, notamment par Fiat, Toyota, Ford, Peugeot, Citroën, Renault, Volkswagen et General Motors.

L'hexagone n'a donc pas à rougir des efforts réalisés, non seulement par l'industrie mais aussi par les particuliers. Espérons que la prise de conscience fasse « tâche d'huile » et qu'elle se propagera rapidement, notamment en Europe de l'Est, où l''utilisation de véhicules polluants est encore très rependue.








Calculez le tarif de ma Carte Grise


Démarche
Département
Puissance fiscale colonne P.6


Un conseiller Carte-Grise.org vous répond:

Calculez GRATUITEMENT votre tarif d'Assurance Auto en 1 min !