Taxe carbone, pas d’impact sur le diesel avant 2015


Auteur: Mathieu Gautier

 
Share |


Attendue et espérée par les Verts et les sympathisants écologistes, la taxation du diesel ne sera finalement revue que symboliquement à la hausse. Premiers effets à la pompe en 2015.



Jamais la scission entre les parties de gauche et les écologistes n’aura été aussi forte. Malgré l’instauration de la contribution climat énergie, aucun impact n’est a attendre en 2014 pour le gazole. Si celui émet pourtant 11% de CO2 de plus que l’essence, la hausse des taxes sera de 2 centimes par litre pour l’essence et de 2.16 centimes pour le gazole, au moins en 2015 et 2016.

A ce rythme, il faudra pas moins de 60 ans pour rééquilibrer le niveau de taxation entre les deux carburants. Nicolas Hulot a d’ailleurs déjà déclaré « tout cela est irrecevable ».

Christian de Perthuis, économiste et Président du Comité pour la Fiscalité Ecologique » déclarait quant à lui « sur le fonds, l’écart de fiscalité est écologiquement injustifiable ».

En arrière plan, il semble pourtant évident que la volonté du Premier Ministre Jean Marc Ayrault est clairement de ne pas pénaliser l’industrie automobile, déjà durement touchée ni d’impacter d’avantage le budget des ménages français, grands consommateurs de diesel, surtout après plusieurs décennies d’incitation gouvernementale. Rappelons aussi qu’avec le durcissement du malus écologique et l’abaissement des seuils des bonus, les ménages financent à 67% la taxe carbone.

Selon les premières estimations, la taxe carbone devrait néanmoins rapporter plus de 4 milliards d’euros. Les ¾ seront utilisés pour le financement du crédit d’impôts compétitivité emploi. Le dernier 1/3 quant à lui, permettra de financer un peu plus la transition énergétique.








Calculez le tarif de ma Carte Grise


Démarche
Département
Puissance fiscale colonne P.6


Un conseiller Carte-Grise.org vous répond:

Calculez GRATUITEMENT votre tarif d'Assurance Auto en 1 min !