Tarn-et-Garonne : le marché des voitures d'occasion part-il en vrille ?


Auteur: La rédaction


Comme à l'accoutumé, le salon de véhicule d'occasion est organisé par la Fédération nationale de l'artisanat automobile du département Tarn-et-Garonne. Pour cette 62ème édition, 20 professionnels ont répondu à l'appel pour vendre leurs produits. En tout, 350 voitures d'occasion exposées sur le cours Foucault pendant quatre jours. Néanmoins, le salon de l'auto est-il un levier efficace pour remettre sur pieds le marché des véhicules d'occasion ? du moins celui de Tarn-et-Garonne ? Car pour l'heure, dans ce département, le marché de ces véhicules semble partir en vrille.

Un marché en baisse

Apparemment, le marché de véhicules d'occasion n'a pas vraiment le vent en poupe ces derniers temps. La préfecture communique des chiffres qui se traduisent par une baisse de la demande bien que « 85% du marché global soit représenté par les véhicules d'occasion contre 15% pour les véhicules neufs ». En effet, si en 2013, 36 173 opérations d'immatriculation sur les véhicules d'occasion ont été enregistrées, elles ne seraient plus qu'à 26 436 cette année.

Un marché compliqué

Selon les professionnels du secteur, cette baisse serait liée à la complexité du marché. Comment ? Promotions effectuées sur les voitures neuves et détention prolongée des véhicules par les ménages. « Les gens gardent plus longtemps leur voiture. Avant, ils en changeaient tous les 2 ans. Aujourd'hui, c'est tous les 4-5 ans » a noté le dirigeant de la SAS Luis Auto, Matthieu Serrano.

Un portefeuille limité

Autre facteur influent sur le marché : le portefeuille limité des ménages. Face à la conjoncture actuelle, les ménages, de classe populaire-moyenne et moyenne-supérieure, restreignent leur budget en se détournant de l'achat de véhicule. « Par rapport aux années précédentes, j'ai l'impression que les Mercedes d'occasion à petit prix c'est-à-dire entre 10 000 et 25 000 euros partent un peu moins vite » a constaté Christophe Vernier, responsable commercial du garage Almayrac Despoux.

De plus en plus d'exigences

En outre, les ménages veulent rentabiliser leur investissement d'achat d'automobile. Du coup, ils se montrent de plus en plus exigeants : comparaison des prix pour un bon rapport qualité de service/ prix au même titre que les neufs ; de plus en plus minutieux sur le nombre de chevaux fiscaux (plus c'est élevé, plus c'est cher) ; préférence pour le diesel.






Calculez le tarif de ma Carte Grise


Démarche
Département
Puissance fiscale colonne P.6


Ligne Info Carte Grise

Calculez GRATUITEMENT votre tarif d'Assurance Auto en 1 min !