Laisser une carte grise au nom de l'ancien propriétaire ne vous met pas à l'abri


Auteur: La rédaction


De Candé-sur-Beuvron à Epuisay, en passant par La Colombe et Chaumont-sur-Tharonne, plusieurs cas d'excès de vitesse ont été recensés dernièrement. Plusieurs automobilistes jugés ont été condamnés par le tribunal de police à cet effet. Entre amende et suspension de permis, le fait qu'une carte grise soit au nom de l'ancien propriétaire ne vous dispensera pas des sanctions en cas d'excès de vitesse. Les excuses sorties par les conducteurs sont délicieuses.

Chaumont-sur-Tharonne

Avec son permis probatoire, un chauffeur-livreur de 33 ans doit rouler à 80km/h sur les routes limitées à 90. Et pourtant, le 28 Mars dernier, celui-ci a largement dépassé la limite et roule à 168km/h. Qui plus est, sa carte grise n'était pas à son nom mais à celui de son ancien propriétaire. Il écope d'une amende de 300€, d'une suspension de six mois du permis et de 150€ d'amende pour absence de mutation de carte grise. « La mère de mon fils m'a appelé pour que je vienne le garder parce qu'elle partait à son travail en urgence. Fallait que je fasse vite » explique-t-il. Au final, les 300€ ont été portés à 400€, et les 150€ sont devenus 100€.

Candé-sur-Beuvron

A Candé-sur-Beuvron, le 30 Mars dernier, un motard de 37 ans a été contrôlé pour avoir dépassé la limite de vitesse imposée à 90km/h. Roulant à 214km/h celui-ci sort une excuse totalement bidon quant à sa conduite excessive. « Vous savez, les grosses motos ça monte vite à cette vitesse-là » explique-t-il. En somme, il écope d'une amende de 500€, d'un an de suspension de permis de conduire en plus de la confiscation de la moto.

La Colombe

En Janvier 2016, un homme de 36 ans a été condamné à 300€ d'amende en plus d'une suspension du permis de cinq mois. Motif : excès de vitesse. Flashé à 150km/h au volant du cabriolet de son père le 14 Juin 2015, il conteste toutefois de nombreux points de la procédure. Parmi eux, une erreur au niveau de la date d'obtention de son permis de conduire ainsi qu'une non vérification du radar selon les règlementations. Au final, le tribunal l'a relaxé.

Epuisay

Une femme de 35 ans a déjà écopé d'une suspension administrative de cinq mois, elle se voit à nouveau être condamnée à une amende de 300€ en plus d'un retrait de permis de sept mois. Face à cette ordonnance pénale, elle entend faire opposition et se présente au tribunal. Ces deux mois de suspension supplémentaires lui sont pénalisants pour son travail. Si elle en est arrivée-là c'est parce qu'elle a roulé à 149km/h pour se rendre à un rendez-vous à Vendôme. Conduisant sur une deux voies dont la limite était de 110km/heure, vitesse à laquelle elle pensait rouler. Au final, la suspension a été ramenée à cinq mois.






Calculez le tarif de ma Carte Grise


Démarche
Département
Puissance fiscale colonne P.6


Un conseiller Carte-Grise.org vous répond:

Calculez GRATUITEMENT votre tarif d'Assurance Auto en 1 min !