Comment déjouer les pièges d'un achat de voiture d'occasion ?


Auteur: La rédaction


Acheter une voiture peut conduire à des situations financières périlleuses si la transaction n'est pas pleinement maitrisée.
Entre vices cachés, faux chèques de banque et demandes d'immatriculation incomplètes, les pièges sont nombreux.
Pour remédier aux problèmes de nouvelles solutions s'offrent à vous. Plus de détails.

Des risques ?

Entre carnets d'entretien trafiqués et compteurs modifiés, trouver un véhicule avec un historique sain peut vite devenir « un véritable parcours du combattant ».

Le premier défi consiste donc à déterminer si la voiture que vous vous apprêtez à acheter est conforme à l'âge et le kilométrage indiqué. Le contrôle technique peut donner des pistes mais il n'est pas prévu pour expertiser l'état d'usure réelle du véhicule.

Qui n'a jamais eu une vanne EGR ou un volant moteur qui a lâché quelques semaines après l'achat, sans aucune indication sur le PV du contrôle technique ?

De la paperasse

Outre ces risques techniques, vous partez ensuite en croisade contre un système administratif lourd et indigeste : demande de certificat d'immatriculation, certificat de non-gage, assurance ? La liste est longue, les démarches pénibles et si vous ne le faites pas dans les 30 jours qui suivent l'acquisition, alors vous vous exposez à une amende de 135€ si vous vous faites pincer.

La carte grise est à changer auprès de la préfecture moyennant la constitution d'un dossier regroupant plusieurs documents. A vous les longues files d'attente, le stationnement en double file et le retour à l'envoyeur parce que la date de votre facture d'électricité ne plait pas à la fonctionnaire.

Et des transactions dangereuses, coûteuses et difficiles

Êtes-vous serein lorsque vous payez votre nouveau véhicule ? Faire un virement bancaire avant d'avoir les clés ? C'est un coup à ce que le vendeur disparaisse dans la nature.
Faire un chèque de banque ? Il vous en coûtera 15€ en moyenne. Sans compter pour le vendeur qu'il puisse s'agir d'un faux. Certaines banques refusent de confirmer l'authenticité du chèque si vous les appelez, c'est le comble !
Et pour le paiement en espèces, le montant légal maximal étant limité à 1000€, il n'est même plus envisageable !

On a besoin de tiers de confiance !



Pour limiter les risques mécaniques, privilégiez les sites de vente en ligne qui garantissent la véracité des informations contenues sur la carte grise et sur l'historique du véhicule. Vous pouvez même missionner un expert auto pour être rassuré.

Pour limiter les longues attentes en préfectures, optez pour un service en ligne comme Cartegriseminute.fr.
Et pour les paiements, envisagez Depopass. Vendeur et acheteur doivent chacun créer un genre de compte séquestre auprès de cette filiale de S-Money (Groupe BPCE).
L'acheteur verse le montant du véhicule, reçoit un code par SMS, qu'il transmet au vendeur.
Le vendeur pourra vérifier la bonne réception de l'argent et en réclamer le virement sur son compte.
A noter que le montant maximal est limité à 45 000€.






Calculez le tarif de ma Carte Grise


Démarche
Département
Puissance fiscale colonne P.6


Ligne Info Carte Grise

Calculez GRATUITEMENT votre tarif d'Assurance Auto en 1 min !