Les émissions de NOx incluses dans le malus écologique


Auteur: La rédaction


Aux dernières nouvelles, la ministre de l'environnement entend modifier le système du malus écologique français. Un nouvel élément fera son entrée : le NOx. A l'origine de cette décision se trouve le scandale des diesels de Volkswagen. Depuis, la pression sur les constructeurs automobiles se maintient. Plus de détails.

Une modification du système d'homologation européenne

L'heure est grave. Entre les émissions de CO2 et de NOx, la qualité de l'air s'amoindrit du jour au lendemain. Et pourtant, un rapport émanent de la commission européenne rapporte que les constructeurs automobiles ont du mal à suivre les normes de pollution. « (?) la plupart des constructeurs semblent avoir conçu leurs modèles en se focalisant sur les conditions d'essais en laboratoire. Les impacts que cette approche engendre sur les émissions d'éléments nocifs et la qualité de l'air proche des axes de circulation semblent avoir été largement ignorés. Les constructeurs seront mis devant leur responsabilité car la pollution de l'air est un grave problème, on ne peut plus tergiverser ni plaisanter » explique Ségolène Royal. Parmi ces constructeurs pointés du doigt : Renault. Ainsi, face à cette conscientisation, le groupe français a alors annoncé une amélioration du système de dépollution de leurs moteurs diesel. La Commission européenne, de son côté, prévoit une modification du système d'homologation pour éviter toute lacune et toute fraude.

Un malus automobile renforcé

Pour prendre le taureau par les cornes, Ségolène Royal prépare une modification du système de malus. Aujourd'hui, seules les émissions de CO2 sont prises en compte par ce système anti-pollution. Mais face à la situation actuelle, elle entend également inclure dans les barèmes les émissions de NOx (oxyde d'azote). « En matière d'émissions de NOx, des véhicules Euro 6 de certains constructeurs ont dépassé plus de dix fois la norme » souligne-t-elle. Cette proposition sera alors présentée dans le cadre de la loi de finances 2017. Dans la même foulée, elle attend à ce que la Commission Européenne supprime toute disposition permettant aux constructeurs de désactiver les systèmes antipollution. Ces derniers y ont recours pour protéger les moteurs des véhicules.

Ces mesures, dont l'amélioration de la procédure d'homologation européenne et le renforcement du malus automobile, ne seront effectives qu'après septembre 2017.






Calculez le tarif de ma Carte Grise


Démarche
Département
Puissance fiscale colonne P.6


Ligne Info Carte Grise

Calculez GRATUITEMENT votre tarif d'Assurance Auto en 1 min !