Pastille Crit'air : une obligation pour toutes les voitures à partir du 1er juillet


Auteur: Damien


Tout changera le 1er juillet prochain avec l'obligation de la pastille Crit'air. Les voitures les moins polluantes seront catégorisées suivant cette dernière en tenant compte de leur moteur et de leur date d'immatriculation. Cette mesure avait été annoncée il y a pas mal de temps et ajournée à plusieurs reprises avant d'être officiellement appliquée cet été.

Une mesure non-obligatoire jusque-là

Les campagnes de communication avaient beau le réitérer, les conducteurs n'étaient pas obligés de se procurer la vignette Crit'Air d'une valeur de 4,18 €. Il faut savoir que la première annonce n'était accompagnée d'aucun texte de loi. Cela a été arrangé le 7 mai dernier avec la publication d'un décret ministériel au Journal officiel. Toutes les voitures roulant dans une Zone à circulation restreinte (ZCR) à Grenoble, à Paris et à Lyon sont concernées. Elles doivent présenter ladite vignette qu'elles soient polluante ou pas au risque de recevoir une amende de 68 €.

A quoi sert cette pastille ?

Pour rappel, la vignette Crit'Air ne fait pas office de laissez-passer pour pouvoir rouler dans ces ZCR. Il s'agit plutôt d'un dispositif destiné à rendre les contrôles des forces de l'ordre plus faciles sans avoir à demander au conducteur de sortir son certificat d'immatriculation à chaque fois. Pour l'instant, aucun chiffre sur l'efficacité de la pastille n'a été publié, on demeure donc dans l'interrogation. On sait juste que l'impact sur les niveaux de pollution a demeuré assez mesuré en ce qui concerne l'hiver dernier.

Des contrôles pouvant générer une hausse des trafics

Cette mesure ne touche pas tous les véhicules, les voitures de plus de vingt ans en sont par exemple exemptées. Et pourtant, on les soupçonne d'être particulièrement polluantes, elles sont même proscrites durant les épisodes de pollution ! Des embouteillages pourraient donc survenir durant les sessions de contrôles. En effet, les forces de l'ordre ne pourront s'assurer de l'honnêteté des utilisateurs de la route qu'en vérifiant leur certificat d'immatriculation. Cet acte ne représente-il pas un retour aux bonnes vieilles méthodes ?

De nos jours, les voitures âgées de 20 à 30 ans sont interdites durant les pics de pollution alors que celles qui sont encore plus âgées ont le droit de circuler librement. Cela s'explique par le fait que tout véhicule de plus de 30 ans est considéré comme « véhicule de collection ». Quelques euros à payer et ils sont exemptés d'interdictions de circulation !






Calculez le tarif de ma Carte Grise


Démarche
Département
Puissance fiscale colonne P.6


Ligne Info Carte Grise

Calculez GRATUITEMENT votre tarif d'Assurance Auto en 1 min !