Retour de la neige : conduite à adopter

Auteur: La rédaction

Quelle attitude adopter en cas de neige et verglas sur les routes ? Découvrez nos conseils pour conduire sans risque avec une météo difficile.



Météo et influence sur la conduite

D'abord la pluie, puis la neige, puis à nouveau la pluie et la neige? Les vagues de froid partent puis revient et font chuter les températures bien en dessous des moyennes de saison, avec de nombreux départements placés en vigilance orange pour neige et verglas.

Un équipement adéquat

La sécurité en voiture passe surtout par l'équipement, à commencer par les roues ! En effet, la chaleur de la belle saison peut avoir durci les pneus été, ce qui provoque une forte réduction de leur adhérence. Dès que la température descend en dessous de 7°C il est recommandé de monter les pneus hiver : attention, il est très important de changer les 4 pneus et pas seulement ceux de l'avant si vous souhaitez passer en «?mode hiver?».


Si, d'ailleurs, vous prévoyez de partir en vacances au ski, il ne faudra pas oublier les chaînes dans le coffre de la voiture. Quand les utiliser ? Ces équipements sont obligatoires dès qu'on emprunte des tronçons de route où l'on peut voir le signal B26 ? un panneau à fond bleu avec un dessin représentant un pneu équipé de chaînes à neige. En dehors de ces zones balisées, vous pouvez utiliser des chaînes dès que la route est enneigée. Comme il n'y a pas d'obligation, il vous faudra vous fier à votre expérience, si vous avez l'impression que vous perdez en adhérence, c'est le moment de les utiliser ! Les chaînes se placent seulement sur les deux roues motrices du véhicule et vous devrez limiter votre vitesse à 50 km/h.


En revanche il ne faut pas les utiliser sur des routes à peine enneigées ou ? pire encore ? sans neige : on risquerait d'endommager la chaussée ainsi que les pneus !
Un dernier conseil concerne l'équipement? du conducteur ! On n'y pense pas forcément, mais le choix des chaussures pour conduire n'est pas anodin. Par exemple, à la montagne vous pourrez être tenté de conduire avec de gros après-skis. Mais ils peuvent vous faire appuyer sur l'accélérateur et le frein en même temps, ce qui peut s'avérer très dangereux. Il vaut mieux garder toujours dans le véhicule une paire de chaussures avec lesquelles vous vous sentez à l'aise pour conduire !

Une conduite plus sûre

Le mot d'ordre pour conduire sur neige et verglas est : douceur. L'adhérence entre les pneus et la route est très basse ; pour éviter de déraper il convient de tourner le volant le moins possible et toujours avec des mouvements très souples, ainsi que d'appuyer avec parcimonie sur le frein et l'accélérateur. Idéalement il faudrait garder une vitesse constante, et changer le moins possible de vitesse de marche.


Évidemment cela est plus facile en plaine qu'en montagne, où nous sommes constamment sollicités par des montées ou des descentes !


Si vous devez monter sur une route enneigée, embrayez la première ou la deuxième vitesse, prenez un peu d'élan et procédez sans hésiter : perdre en vitesse est aussi dangereux que trop accélérer.


Sur une descente, en revanche, utilisez le frein moteur. L'erreur la plus commune que l'on commet en conduisant sur la neige est de freiner comme si la route était propre : pour ralentir, plutôt qu'appuyer sur les freins, descendez de vitesse. Par exemple, pour descendre des tournants en montagne, gardez une vitesse basse comme la deuxième, freinez légèrement avant le virage (quand les roues sont droites) et tournez doucement.


Enfin, l'évidence de l'évidence : en cas de neige, et encore plus de verglas, le meilleur conseil est toujours de ralentir et augmenter la distance de sécurité !





Actualités précédentes

03-04-2018: radar anti bruit rumeurs

Calculez le tarif de ma Carte Grise


Démarche * votre démarche
Département * département de résidence
Immatriculation numéro d'immatriculation


Un conseiller Carte-Grise.org vous répond:

Calculez GRATUITEMENT votre tarif d'Assurance Auto en 1 min !