L'état condamné pour les bugs du système de carte grise en ligne

Auteur: La rédaction

Depuis la dématérialisation de la procédure d'immatriculation des véhicules, en novembre dernier, des milliers de demandes de carte grise sont bloquées ou retardées. Les cas d'automobilistes qui portent plainte contre l'État se multiplient. Et les premiers gains de cause arrivent?

Bugs et retards

On en avait déjà parlé : depuis que, en novembre 2017, l'ensemble des services liés à la carte grise dans les préfectures ont été fermés, et que toutes les démarches pour immatriculer un véhicule doivent obligatoirement être effectuées en ligne, les bugs et les ralentissements se sont multipliés, jusqu'à atteindre des chiffres inquiétants. Les services administratifs par Internet ne sont pas forcément synonymes de gain de temps? bien au contraire !


Six mois de délai

Des mois de retard ont été pris depuis la disparition des guichets en préfecture, et la situation ne va pas en s'améliorant : si en début d'année le nombre de demandes non traitées était estimé à 100 000, aujourd'hui près de 500 000 automobilistes se retrouvent bloqués pour acheter ou vendre une voiture.


Si vous avez demandé une carte grise dans les derniers mois, donc ? sauf si vous avez choisi un professionnel de la carte grise en ligne ? vous vous trouvez probablement dans cette même situation.


L'État condamné à payer

Si vous faites partie des milliers de dossiers de demande de carte grise bloqués par des bugs informatiques, voilà une nouvelle qui va vous intéresser : l'État a été condamné à de nombreuses reprises par des tribunaux un peu partout en France pour ces retards.


Actualités suivantes

-- --

Calculez le tarif de ma Carte Grise


Démarche * votre démarche
Département * département de résidence
Immatriculation numéro d'immatriculation


Un conseiller Carte-Grise.org vous répond:

Calculez GRATUITEMENT votre tarif d'Assurance Auto en 1 min !