Contravention pour excès de vitesse : Payer ou contester


Auteur: La rédaction


Le radar de la route vous a « épinglé » en train de commettre un excès de vitesse. Vous avez reçu ensuite une contravention qui vous somme de vous acquitter d'une amende pour excès de vitesse. Choisirez-vous de payer ou de contester ? Avant toute prise de décision, sachez qu'il est possible de remettre en cause une contravention, certaines règles étant toutefois à suivre pour le faire.

Payer sa contravention

Le Centre National de Traitement Automatisé des infractions de vitesse vous a envoyé une lettre qui vous demande de régler une contravention. Si vous choisissez de payer de façon volontaire l'amende qui vous a été exigée, il faut savoir que les points correspondant à cette contravention seront forcément retirés sur votre permis de conduire. Donc si vous n'êtes pas en cause dans la faute à laquelle vous êtes accusé (et même si vous l'êtes !), payer sans faire une contestation de contravention équivaut à votre acceptation des faits ainsi que de la transgression à la vitesse recommandée.

La contravention ne reconnaît que le titulaire de la carte grise

Il faut savoir que lorsqu'un véhicule a été flashé par un radar pour excès de vitesse, sa plaque d'immatriculation révèle l'identité et l'adresse de son titulaire grâce aux renseignements indiqués par sa carte grise. Il est alors logique que la contravention correspondante revienne à la charge du propriétaire du véhicule, même si le véhicule a été emprunté par une tierce personne au moment des faits.

Comment contester sa contravention ?

Il faudra toujours payer l'amende, que vous soyez fautif ou non, avant même que vous puissiez entreprendre une quelconque contestation. Mais l'intérêt est qu'aucune suspension ni retrait de points ne s'opèreront sur votre permis de conduire. Ce sera ensuite la responsabilité du Ministère Public de trouver des preuves irréfutables de votre délit, soit votre présence en tant que conducteur lors de l'infraction. Toutefois, il est à savoir que « 90% des photographies prises par les radars fixes sont inexploitables ». Cela est du au fait que ces photos capturent l'arrière des véhicules en faute, ce qui jette dans l'incertitude l'identité de leur conducteur.






Nous contacter


Calculez le tarif de ma carte grise


Démarche * votre démarche
Département *
Puissance fiscale * colonne P.6

Calculez GRATUITEMENT votre tarif d'Assurance Auto en 1 min !