Wauquiez et Queyranne, un débat houleux sur les impôts


Auteur: La rédaction


Plus que sept jours et le premier tour des élections régionales débutera. Les candidats mettent les bouchées doubles pour tenter de séduire au maximum les concitoyens afin d'obtenir leurs votes. Après les présentations des programmes, ils sont maintenant sur la dernière ligne droite de leur campagne électorale. Au menu : s'affronter lors d'un débat. Et celui qui a eu lieu entre Wauquiez et Queyranne mercredi dernier, semblait être houleux notamment sur les impôts. Plus de détails.

Wauquiez dénonce une hausse anormal de la carte grise

Les deux candidats ont longuement débattu lors d'un face à face à la radio locale France Bleu, mercredi soir. Un des sujets mis sur le plateau : le bilan financier régional géré par la gauche.
Du côté de Wauquiez, il accuse Queyranne d'être un grand dépensier et s'attaque, sans avoir froid aux yeux, son bilan : « L'argent a été gaspillé. Vous avez 150 véhicules de fonction, des scandales financiers. Toute votre vie vous avez augmenté les taux d'impôts. Vous n'avez jamais voté une baisse d'impôt depuis que vous avez été élu en 1978. Ça fait trois ans que je baisse les impôts dans ma ville. J'assume de dire que je ferai 300 millions d'euros d'économie sur la durée du mandat ».
En effet, il s'agit d'un point que le secrétaire général de l'UMP reproche particulièrement à son adversaire. D'ailleurs, lors de l'officialisation de sa candidature, il a déjà soulevé ce point : « Le résultat s'est vu sur la facture des impôts : au cours des cinq premières années, ils ont augmenté de plus de 50% et notre tarif de carte grise a explosé en passant à 43 euros contre 28 euros il y a quelques années ».

Queyranne propose 18€ euros d'économie par carte grise

Pour riposter, Queyranne entend tirer au clair ces propos qu'il qualifie de « contre-vérité ». « Il n'y a pas d'augmentation d'impôts. Il n'y a pas d'imposition de la région il faut être honnête » déclare-t-il. D'ailleurs, cette déclaration est alors confirmée par Jean-Charles Kohlhaas (EELV) et explique que « 90% des recettes sont des dotations de l'État et non pas des impôts » sur lesquels ils auraient accès.
Quant à la région Auvergne-Rhône-Alpes, seuls deux impôts y sont maîtrisés à savoir : « la part modulable sur l'essence », et celui de la carte grise. À ce propos, le chef de file du Rassemblement a émis l'hypothèse d'une éventuelle baisse du prix de la carte grise qui « représenterait 18 euros d'économie chaque fois qu'il change de voiture ».






Calculez le tarif de ma Carte Grise


Démarche
Département
Puissance fiscale colonne P.6


Ligne Info Carte Grise

Calculez GRATUITEMENT votre tarif d'Assurance Auto en 1 min !