Des sanctions plus sévères pour réduire la mortalité routière

Auteur: La rédaction



Le nombre de morts sur les routes françaises n'est pas des plus reluisants, loin de là ! En effet, malgré que les efforts réalisés en matière de contrôles routiers aient été renforcés, force est de constater que le résultat laisse encore à désirer, voire les chiffres sont carrément sinistres. 360, c'est le nombre total de personnes ayant passé de vie à trépas en juillet dernier, soit 19,2% de plus par rapport à la même période en 2014.


Un constat plus que déplorable

Emmanuel Barbe, le responsable du gouvernement en charge de la Sécurité routière avait annoncé des chiffres accablants lors de la conférence de presse du jeudi 13 août qui a eu lieu exceptionnellement au ministère de l'intérieur. En effet pour juillet 2015, 360 personnes ont trouvé la mort sur les routes françaises. Et ce, même si le nombre de radars ainsi que les opérations de contrôle routier aient été augmentés de façon considérable dernièrement. « Les chiffres ne sont pas bons, il faut un sursaut », a d'ailleurs martelé monsieur Barbe. Ce sursaut en question consisterait-il en des sanctions plus sévères ?

Des chiffres affligeants et effrayants

Malheureusement, les chiffres pour juillet 2015 s'avèrent particulièrement affligeants. 58 personnes de plus ont succombées dans les accidents routiers mortels, par rapport au même mois de l'année précédente, en juillet 2014. Les mois de juillet et août représentent des mois de grands départs sur les routes des vacances, et également des mois d'été parmi les plus criminels. Concernant les six premiers mois de l'année 2015, 1.558 morts ont été enregistrés soit une hausse de 0,8% comparée à la même période en 2014. Et de janvier à juillet 2015, le nombre d'accidents routiers a augmenté de 6,7%, le nombre de blessés admis à l'hôpital a également augmenté de 13,8%.

Le pourquoi de ces chiffres noirs

Faut-il rappeler que derrière ces drames, des familles entières sont brisées, des personnes sont handicapées à vie,? Pourquoi ? Il est malheureux de constater que la plupart des causes de ces accidents mortels est due à un manque de responsabilité de la part des automobilistes. Parmi ces « comportements inadaptés » involontaires, ou volontaires des automobilistes c'est selon, l'on pourra affirmer que la conduite sous les effets de l'alcool, la conduite sous les effets de produits stupéfiants, la conduite en excès de vitesse, et autres infractions au code de la route sont les causes d'accidents les plus courantes.






Calculez le tarif de ma Carte Grise


Démarche
Département
Puissance fiscale colonne P.6


Un conseiller Carte-Grise.org vous répond:

Calculez GRATUITEMENT votre tarif d'Assurance Auto en 1 min !